Connect with us

Entreprises

Une mystérieuse baleine accumule 83 thousands and thousands $ en LINK !

Published

on

Spread the love


12h00 ▪
4
min de lecture ▪ par
Eddy S.

Advertisement

LINK, le jeton natif de la blockchain décentralisée Chainlink, attise visiblement l’appétit vorace d’un mystérieux investisseur institutionnel. Depuis le 5 février dernier, cette fameuse baleine crypto parvient à acheter en toute discrétion des dizaines de thousands and thousands de {dollars} en LINK sur la plateforme Binance. Une accumulation huge et méthodique qui interroge sur l’identité et les motivations de cette baleine. 

Crypto Link baleine

Tout begin le 5 février 2024. Ce jour-là, quatre nouveaux wallets crypto fraîchement créés retirent un whole de 119 583 LINK, soit environ 2,15 thousands and thousands $, depuis Binance en l’espace d’une heure seulement. 

Le lendemain, rebelotte. Entre le 6 et le 7 février, pas moins de 47 wallets inédits vident leurs comptes sur Binance en retirant cette fois plus de 2,2 thousands and thousands de LINK, pour une valeur totale dépassant les 42 thousands and thousands $. 

Advertisement

Le 7 février, l’énorme transfert proceed by way of 49 wallets supplémentaires qui siphonnent près de 2,75 thousands and thousands de LINK supplémentaires. Soit, près de 50 thousands and thousands $.

Donc, sur les cinq derniers jours, pas moins de 55 nouveaux wallets ont été créés pour retirer des montants mirobolants en LINK de Binance. Et ceci, pour une valeur totale dépassant déjà les 83 thousands and thousands $. 

Advertisement

Derrière ces wallets fraîchement générés se cache manifestement un seul et mystérieux investisseur, qui cherche à masquer ses traces en divisant ses achats. Une method classique pour ne pas être repéré en practice d’accumuler discrètement des montants astronomiques d’une crypto.

L’identité de cette baleine crypto intrigue 

Qui peut bien se cacher derrière cette opération d’une ampleur uncommon, s’étalant méthodiquement sur plus d’une semaine ? Les hypothèses vont bon practice. 

Advertisement

Certains évoquent l’implication d’un fonds spéculatif ou d’un investisseur institutionnel. Ces derniers seraient attirés par le fort potentiel de Chainlink sur le marché oracle des blockchains et de la crypto. 

D’autres soupçonnent carrément l’implication d’une banque centrale ou même d’un Etat ! Qui chercherait sans doute à accumuler discrètement des montants massifs de LINK en vue de l’utiliser à l’avenir. 

Advertisement

En somme, tous les efforts sont mis en œuvre par cette baleine crypto pour masquer son identité et ses intentions. Le LINK semble en tout cas avoir été ciblé très spécifiquement. Ce qui pourrait indiquer une stratégie mûrement réfléchie plutôt qu’un easy coup de poker spéculatif. Le mystère reste entier…

Qu’il s’agisse d’une establishment, d’une banque centrale ou d’un État, cette baleine crypto semble en tout cas déterminée à miser gros sur le LINK à lengthy terme, quitte à utiliser des strategies sophistiquées pour brouiller les pistes. Affaire à suivre donc dans les prochaines semaines pour percer éventuellement le mystère de cette baleine intrigante.

Advertisement

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Learn to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des factors et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Eddy S. avatar

Eddy S.

Le monde évolue et l’adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Neighborhood supervisor crypto à la base, je m’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l’optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Advertisement

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

function launch_google_analytics() { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', '//www.googletagmanager.com/gtag/js?id=G-MCDLS7NHBD'); document.body.append(el); window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'anonymize_ip': true}); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'link_attribution': true}); gtag('consent', 'default', { 'ad_storage': 'denied', 'analytics_storage': 'granted' });

}

Advertisement

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

Advertisement

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() ); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.