Connect with us

Entreprises

Ripple joue sa dernière carte pour déstabiliser la SEC

Published

on

Spread the love


12h14 ▪
4
min de lecture ▪ par
Fenelon L.

Advertisement

Dans un nouveau dépôt auprès du tribunal, Ripple Labs renforce son offensive contre la Securities and Exchange Commission américaine. À l’approche du jugement très attendu, la société crypto réfute avec fermeté deux arguments clés soulevés par le gendarme boursier.

Ripple fait face a la SEC pour son affaire crypto

Ripple conteste la pertinence de sa situation financière actuelle

Alors que le jugement final approche à grands pas, le feuilleton judiciaire entre Ripple et la SEC connaît de nouveaux rebondissements. Dans son dépôt devant la juge Analisa Torres, la société crypto, Ripple rejette catégoriquement l’argument de la SEC selon lequel sa situation financière actuelle devrait influencer les décisions sur d’éventuelles sanctions.

«Ripple ne prétend pas qu’elle pourrait être incapable de payer une pénalité mesurée, et il n’y a par ailleurs aucune raison de croire que les états financiers actuels de Ripple (des années après la conduite contestée) sont pertinents pour l’analyse de la Cour. »

Advertisement

La défense affirme que la santé financière de l’entreprise, évaluée des années après les violations présumées, n’est pas pertinente dans ce litige. Elle invoque des précédents juridiques étayant le « droit légitime à la confidentialité des documents financiers d’une société privée ».

De plus, Ripple met en avant le manque de nécessité de divulguer ces informations sensibles, que le tribunal pourrait écarter. La société crypto fait valoir que son analyse ne doit pas prendre en compte ses états financiers actuels, établis après la conduite contestée.

Advertisement

Ripple défend la confidentialité de ses anciens contrats de vente

L’autre réclamation majeure abordée concerne les contrats historiques de Ripple, que la SEC juge obsolètes en raison de changements dans les modalités de vente de XRP. Néanmoins, par la voix de son directeur financier Jonathan Billich, la société affirme que ces conditions contractuelles passées demeurent confidentielles et commercialement sensibles.

Selon Billich, les futures contreparties pourraient obtenir un avantage significatif si elles accédaient aux conditions négociées dans ces contrats antérieurs. Ripple souligne que ses méthodes de vente ont évolué, les transactions actuelles excluant désormais les remises offertes par le passé aux partenaires avisés.  

Advertisement

De surcroît, la société réfute les allégations de la SEC concernant l’obligation de divulguer publiquement les prix du XRP en vertu de la loi sur les valeurs mobilières, étant donné que le tribunal a statué que XRP n’est pas un titre.

Dans cette bataille acharnée, Ripple déploie des efforts considérables pour protéger ses intérêts commerciaux et préserver la confidentialité de données stratégiques. Alors que le dénouement judiciaire se rapproche, les deux parties rivalisent d’arguments juridiques pour faire pencher la balance en leur faveur.

Advertisement

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Read to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Cliquez ici pour rejoindre ‘Read to Earn’ et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !

Fenelon L. avatar

Fenelon L.

Passionné par le Bitcoin, j’aime explorer les méandres de la blockchain et des cryptos et je partage mes découvertes avec la communauté. Mon rêve est de vivre dans un monde où la vie privée et la liberté financière sont garanties pour tous, et je crois fermement que Bitcoin est l’outil qui peut rendre cela possible.

DISCLAIMER

Advertisement

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

function launch_google_analytics() { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', '//www.googletagmanager.com/gtag/js?id=G-MCDLS7NHBD'); document.body.append(el); window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'anonymize_ip': true}); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'link_attribution': true});

}

Advertisement

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

Advertisement

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() {

Advertisement

var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://www.clarity.ms/tag/' + 'j0pngcg8ry'); document.body.append(el); window.clarity = window.clarity || function() {(window.clarity.q = window.clarity.q || []).push(arguments);}; }); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', googleConsentMode: { default: [ { analytics_storage: 'denied', ad_storage: 'denied', ad_user_data: 'denied', ad_personalization: 'denied', wait_for_update: 500, }, { region: ['US'], analytics_storage: 'granted', ad_storage: 'granted', ad_user_data: 'granted', ad_personalization: 'granted', wait_for_update: 500, } ] } }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *