Connect with us

Entreprises

Prêt à secouer le marché de 12 000 milliards $ en Europe!

Published

on

Spread the love


17h00 ▪
4
min de lecture ▪ par
Evans S.

Advertisement

Bitcoin semble prêt à réaliser un nouveau coup d’éclat sur le vieux continent. En effet, une proposition réglementaire majeure pourrait bientôt permettre au bitcoin de s’ancrer profondément dans le marché colossal des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) en Europe, un marché évalué à 12 000 milliards d’euros. Cet article explore les implications potentielles de cette intégration audacieuse et les perspectives qu’elle ouvre pour les investisseurs et le secteur crypto en général.

Bitcoin Europe

Bitcoin et le marché européen des OPCVM

L’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) a récemment ouvert la porte à une consultation publique sur l’intégration des crypto-actifs, et notamment du Bitcoin, dans les OPCVM.

Ces fonds, qui jouent un rôle crucial dans l’épargne et l’investissement en Europe, pourraient ainsi diversifier significativement leurs portefeuilles en incluant des actifs numériques.

Advertisement

À travers cette démarche, l’Europe ne cherche pas seulement à moderniser ses instruments financiers, mais également à répondre à une demande croissante d’exposition aux crypto-monnaies, une tendance déjà observée aux États-Unis et à Hong Kong avec l’approbation des ETF Bitcoin.

Inclure le bitcoin dans les OPCVM ne serait pas qu’une petite modification technique, mais un véritable bouleversement stratégique.

Advertisement

En effet, cette intégration permettrait de canaliser des capitaux substantiels vers le bitcoin et autres crypto-actifs, offrant une nouvelle légitimité et une stabilité accrue à cet univers encore perçu comme volatil.

De plus, cela représenterait une évolution naturelle des OPCVM, qui ont traditionnellement investi dans une gamme diversifiée d’actifs, de l’immobilier aux actions, en passant par les matières premières. L’ajout de crypto-monnaies à cette liste illustre bien la dynamique d’innovation constante du secteur financier européen.

Advertisement

Défis réglementaires et perspectives

Toutefois, l’intégration du bitcoin dans les OPCVM n’est pas sans défis, notamment en termes de réglementation. La réglementation européenne, sous l’égide du MiCA (règlement sur les marchés des crypto-actifs), est connue pour sa rigueur.

L’intégration du bitcoin devra donc se faire dans un cadre strict, qui assure à la fois la protection des investisseurs et la stabilité du marché. Ce processus de réglementation, bien que potentiellement long et complexe, est crucial pour la crédibilité et la pérennité de l’investissement en crypto-monnaies en Europe.

Advertisement

L’ouverture potentielle du marché des OPCVM européens au bitcoin est une nouvelle qui pourrait redéfinir les contours de l’investissement en crypto-monnaies sur le continent.

Avec une gestion prudente et une réglementation adaptée, cette évolution pourrait non seulement enrichir le marché des investissements, mais également consolider la position de l’Europe comme un leader dans la régulation des nouvelles technologies financières.

Advertisement

Reste à voir comment les différents acteurs du marché réagiront à cette opportunité historique. La période de consultation jusqu’au 7 août sera déterminante pour l’avenir de bitcoin en Europe, un avenir qui, sans aucun doute, s’annonce aussi prometteur que disruptif. Entre-temps, l’objectif de 150 000 $ reste lointain.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Read to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Advertisement

Evans S. avatar

Evans S.

Fasciné par le bitcoin depuis 2017, Evariste n’a cessé de se documenter sur le sujet. Si son premier intérêt s’est porté sur le trading, il essaie désormais activement d’appréhender toutes les avancées centrées sur les cryptomonnaies. En tant que rédacteur, il aspire à fournir en permanence un travail de haute qualité qui reflète l’état du secteur dans son ensemble.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Advertisement

}

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

Advertisement

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

Advertisement

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() {

var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://www.clarity.ms/tag/' + 'j0pngcg8ry'); document.body.append(el); window.clarity = window.clarity || function() {(window.clarity.q = window.clarity.q || []).push(arguments);}; }); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', googleConsentMode: { default: [ { analytics_storage: 'denied', ad_storage: 'denied', ad_user_data: 'denied', ad_personalization: 'denied', wait_for_update: 500, }, { region: ['US'], analytics_storage: 'granted', ad_storage: 'granted', ad_user_data: 'granted', ad_personalization: 'granted', wait_for_update: 500, } ] } }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *