Connect with us

Entreprises

Le stablecoin USDT, une crypto à craindre ?

Published

on

Spread the love


20h00 ▪
10
min de lecture ▪ par
Luc Jose A.

Advertisement

Le stablecoin de Tether est compté parmi les cryptos les plus populaires du marché. Mais cet actif adossé au greenback américain connaît des jours difficiles. Comme plusieurs de ses homologues, l’USDT, comme on l’appelle communément, a connu une année 2023 particulièrement difficile. Une étude des analystes de Moody’s signale que courant cette année-là, l’actif a maintes fois « depeg ». C’est-à-dire qu’à de nombreuses reprises, la crypto a perdu son ancrage au greenback, essence même de sa stabilité par rapport aux cryptos conventionnelles. Dans ce contexte, sachant que les conditions de depeg ont atteint des sommets en 2023, n’est-il pas plus prudent de se méfier de l’USDT ? Cet article tentera de répondre à cette query importante pour les investisseurs.

La crypto USDT, le stablecoin de Tether

Avant tout, un stablecoin, qu’est-ce que c’est au juste ?

Pour comprendre ce qu’on entend par « stablecoin », un terme très usité dans l’industrie crypto, il faut revenir au sens étymologique du mot. Le mot « stablecoin » découle de deux mots de la langue anglaise à savoir « secure », signifiant secure ou fixed, et « coin », qui se réfère à une crypto.  

Ainsi, un stablecoin est un kind de crypto conçue pour maintenir une valeur secure par rapport à un actif sous-jacent. Ce dernier pouvant être une devise nationale telle que le greenback ou l’euro ou des matières premières ou même d’autres cryptos. C’est au fond cette caractéristique distinctive qui différencie le stablecoin des cryptos comme nous l’entendons. Ces dernières étant intrinsèquement connues pour leur particulière volatilité.

Advertisement

En fait, l’objectif principal d’un stablecoin est d’atténuer la volatilité inhérente aux cryptos traditionnelles telles que le bitcoin (BTC) ou l’Ether (ETH). Plusieurs méthodes permettent d’y parvenir. Parmi celles-ci, les réserves en devises traditionnelles, des mécanismes de contrôle algorithmique ou les garanties de contrats intelligents. Ceci permet aux utilisateurs de jouir des avantages de la technologie blockchain sans subir les fluctuations de prix drastiques que connaissent habituellement les autres cryptos. Si l’offre à cet effet est pléthorique, certains stablecoins se sont imposés comme des mastodontes du secteur. C’est le cas du BUSD émis par Binance, de l’USDC porté par Circle, ou encore de l’USDT soutenu par Tether.

Concernant ce dernier en particulier, il faut savoir qu’il est réputé pour son utilisation en tant qu’various aux devises traditionnelles sur les exchanges crypto. L’actif a bâti sa popularité sur la facilité qu’il suggest en matière de transactions et de transferts de fonds rapides à faible coût. Cependant, l’USDT a suscité des préoccupations réglementaires et des critiques quant à sa transparence. Notamment en ce qui concerne la réserve de {dollars} américains détenue par Tether Restricted, l’émetteur de l’USDT. Et ce n’est pas son seul problème.

Advertisement

Depegs successifs de l’USDT et autres menaces associées à l’actif

Avec une capitalisation boursière de plus de 95 milliards de {dollars}, l’USDT s’impose comme un stablecoin dominant sur le marché crypto. Une hégémonie qui cache pourtant des faiblesses structurelles compromettant la stabilité de l’actif. Cette dernière a été à plusieurs reprises remise en query ces dernières années en raison de depegs successifs. Une scenario suscitant des inquiétudes quant à sa fiabilité et sa sécurité.

Pour rappel un depeg survient lorsque le prix d’un stablecoin s’éloigne de son ancrage habituel, souvent le greenback américain, généralement fixé à 1 greenback. En ce qui concerne l’USDT, cela signifie que son prix est régulièrement descendu en dessous de la parité de 1 greenback. Ainsi, en mai 2022, l’USDT a subi un necessary depeg marqué par la chute de son prix à 0,95 greenback.

Advertisement

Cette baisse avait été attribuée à une combinaison de facteurs. La volatilité accrue des marchés financiers, les attaques spéculatives et des problèmes de liquidité ayant entravé la capacité des merchants à effectuer des transactions ont été évoqués. Mais de tels incidents se sont répétés par la suite. En effet, depuis le depeg de mai 2022, l’USDT a connu plusieurs autres depegs mineurs. Par exemple, le 20 janvier 2024, son prix est brièvement tombé à 0,99 greenback.

Il est vrai que lorsque les marchés sont agités, les prix des actifs, y compris les stablecoins, peuvent fluctuer brusquement, entraînant des depegs temporaires ou prolongés. Toutefois, la persistance de ces incidents souligne les défis graves auxquels est confronté l’USDT en termes de stabilité et de confiance des investisseurs.

Advertisement

En effet, outre les depegs, l’USDT fait face à d’autres menaces qui pourraient compromettre sa viabilité à lengthy terme. Parmi celles-ci, les préoccupations concernant la composition des réserves de Tether, l’entité émettrice de l’USDT, reviennent avec insistance. À plusieurs reprises, l’on a accusé la firme crypto de ne pas disposer des réserves suffisantes pour soutenir pleinement la valeur de l’USDT en circulation. Tout ceci fait dire à certains analystes que l’USDT n’est pas à l’abri d’une scenario particulièrement problématique si la répétition des depegs n’est pas maîtrisée.

Automobile, les depegs de l’USDT ne sont pas sans conséquences. Ils pourraient entraîner une perte de confiance généralisée dans les stablecoins rendant difficile leur utilisation dans les transactions commerciales et financières. Les depegs pourraient contribuer à accroître la volatilité du marché crypto en compliquant davantage la prédiction des mouvements de prix vitale pour la prise de décisions éclairées. Sans compter, dans le pire des scénarii, le déclenchement d’une crise financière généralisée, mettant à mal la confiance dans l’ensemble du système financier.

Advertisement

Le rapport accablant de l’ONU sur l’USDT

Si l’on se pose la query de savoir s’il faut se méfier de l’USDT, l’Organisation des Nations unies (ONU) y est pour quelque selected. En effet, l’establishment internationale a publié, lundi 15 janvier, un doc accablant sur l’actif. Selon l’ONU, ce stablecoin serait la panacée ultime des fraudeurs pour commettre leur sale besogne. Dans le rapport de l’organisation, l’USDT est présenté comme le moyen privilégié des activités de blanchiment d’argent, notamment en Asie du Sud-Est. Ceci, en brouillant efficacement les sources d’importantes sommes d’argent mal acquises. En partant du principe que le rapport de l’ONU sur l’USDT est factuellement vrai, il jette quelque peu le discrédit sur cette crypto. C’est pourquoi l’ONU appelle à en limiter l’utilisation frauduleuse grâce à des efforts concertés en matière de coopération judiciaire internationale. Mais aussi d’amélioration de la traçabilité des opérations suspectes et d’échange d’informations. En la matière, le règlement MiCA a une longueur d’avance puisqu’il prévoit des inclinations qui régissent l’utilisation des stablecoins. Mais en attendant l’effectivité de ces mesures adoptées l’année dernière, l’existence de l’USDT pourrait être comprise par un projet de stablecoin atypique.

Vers le remplacement de l’USDT avec l’émergence d’un stablecoin réglementé ?

Bientôt, le marché des stablecoins pourrait connaître une évolution majeure. La compagnie Determine Applied sciences Inc. s’apprête à révolutionner le monde des cryptos en lançant le premier stablecoin réglementé. La startup veut offrir la stabilité et la sécurité qui manquent tant aux investisseurs évoluant dans un écosystème risky. L’objectif est de fournir une various crédible aux stablecoins traditionnels comme l’USDT, en proposant un rendement garanti par des actifs de haute qualité. Le projet ne manque pas de panache. S’il obtient les approbations nécessaires, le stablecoin de Determine marquerait un tournant. Il introduirait une nouvelle classe d’actif numérique combinant la stabilité et l’efficacité propres à la crypto. De quoi compromettre l’existence des stablecoins classiques comme l’USDT qui pourraient alors être condamnés à se réinventer pour rester pertinents.

Advertisement

En tout état de trigger, la réglementation des stablecoins est une query qui se pose avec persistance. Il y a en effet de nombreux enjeux à cela. Parmi ceux-ci, le risque de faillite de l’émetteur, des risques pour la stabilité financière sans oublier le manque de transparence. Dans le même temps, une réglementation des stablecoins s’impose comme le moyen de protéger les utilisateurs tout en aidant à prévenir les pratiques déloyales et les fraudes. Si l’USDT et ses homologues n’évoluent dans cette path, la crainte de ce stablecoin pourrait être un très sérieux avertissement que tout investisseur devrait prendre en considération.

Conclusion

Face aux depegs récurrents et aux inquiétudes réglementaires entourant l’USDT, les investisseurs se demandent légitimement s’ils doivent craindre ce stablecoin. Son histoire tumultueuse soulève des préoccupations quant à sa stabilité et à sa fiabilité. Notamment à trigger des pertes répétées de son ancrage au greenback, ainsi que des accusations de manque de transparence concernant les réserves de Tether Restricted. En effet, les depegs et les menaces pesant sur l’USDT pourraient entraîner une perte de confiance généralisée dans les stablecoins et augmenter la volatilité du marché crypto. Alors que des efforts sont déployés pour réguler les stablecoins et que de nouvelles alternate options réglementées émergent, il est essential de considérer les risques associés à l’USDT. Les investisseurs se doivent d’explorer des choices plus sécurisées et transparentes pour maintenir la viabilité de leurs investissements crypto.

Advertisement

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Learn to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des factors et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Luc Jose A. avatar

Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d’une certification marketing consultant blockchain délivrée par Alyra, j’ai rejoint l’aventure Cointribune en 2019.
Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l’économie, j’ai pris l’engagement de sensibiliser et d’informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu’elle offre. Je m’efforce chaque jour de fournir une analyse goal de l’actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières improvements technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

function launch_google_analytics() { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', '//www.googletagmanager.com/gtag/js?id=G-MCDLS7NHBD'); document.body.append(el); window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'anonymize_ip': true}); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'link_attribution': true}); gtag('consent', 'default', { 'ad_storage': 'denied', 'analytics_storage': 'denied' });

}

Advertisement

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

Advertisement

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() function() []).push(arguments);; ); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.