Connect with us

Entreprises

Le déficit public en France serait-il une bombe à retardement ?

Published

on


13h00 ▪
4
min de lecture ▪ par
Eddy S.

Advertisement

Les derniers chiffres alarmants sur le déficit public français sonnent comme un avertissement. En effet, ce gouffre budgétaire croissant menace de saborder les efforts de redressement économique. Par conséquent, des mesures audacieuses s’imposent pour désamorcer cette bombe à retardement.

Économie Économique France

Un déficit hors de contrôle, un avenir économique compromis

Le spectre d’un déficit public de 5,6% du PIB en 2024 airplane, un chiffre inquiétant aux conséquences potentiellement désastreuses. Selon les critères stricts de Maastricht régissant la zone euro, un tel niveau constituerait un déficit excessif menaçant la stabilité économique. La France franchirait ainsi une ligne rouge en s’écartant dangereusement de la limite des 3% fixée par les traités européens. Cette dérive compromettrait gravement sa crédibilité et sa parole au sein de l’Union, où les pays doivent impérativement respecter la self-discipline budgétaire commune. 

De plus, cette trajectoire de déficit galopant semble désormais insoutenable et remet en trigger les engagements fermes pris par le président Macron. Déterminé à redresser les funds publiques, celui-ci s’était pourtant engagé sans ambiguïté à ramener le déficit sous la barre des 3% avant 2027, une promesse rassurante pour l’électorat. Cependant, l’envolée de l’inflation mondiale et le choc économique de la guerre en Ukraine ont fait dérailler ces ambitions initiales. Face à la dégradation fulgurante du contexte macro-économique, l’objectif d’un retour rapide sous les 3% semble aujourd’hui inatteignable, menaçant la parole présidentielle.

Advertisement

Découvre notre publication gratuite
Ce lien utilise un programme d’affiliation

Des racines profondes, une answer complexe

Les causes profondes de cette crise budgétaire remontent à des décennies. D’une half, la crise des subprimes en 2007 avait fait exploser le déficit à 7%. D’autre half, le mouvement des Gilets Jaunes en 2018 avait également creusé les déficits. Ensuite, la pandémie de Covid-19 en 2020 avait porté un coup quasi deadly aux funds publiques. Le déficit avait alors frôlé les 9%, un niveau historique. Néanmoins, ces crises successives ne sauraient excuser l’inaction actuelle. Au contraire, elles soulignent l’urgence d’une stratégie économique globale et ambitieuse.

Advertisement

Malgré ces crises majeures, le président Macron s’était engagé à redresser la barre lors de son second mandat, en ramenant le déficit sous les 3% d’ici 2027 comme l’exigent les règles européennes. Mais l’inflation galopante et la guerre en Ukraine ont fait dérailler ces ambitions de rétablissement des comptes publics. Ces chocs répétés soulignent désormais l’urgence d’une véritable stratégie économique d’ensemble pour assainir durablement les funds de l’État.

Il est grand temps d’affronter cette réalité économique inquiétante. Certes, la tâche sera ardue, mais l’inaction aurait des conséquences catastrophiques. Par conséquent, les décideurs politiques doivent faire preuve de braveness et de imaginative and prescient. Seule une approche globale, associant des réformes structurelles et une gestion budgétaire rigoureuse, permettra de désamorcer cette bombe à retardement économique. L’avenir de la France en dépend.

Advertisement

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Learn to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des factors et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Eddy S. avatar

Eddy S.

Le monde évolue et l’adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Group supervisor crypto à la base, je m’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l’optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Advertisement

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

function launch_google_analytics() { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', '//www.googletagmanager.com/gtag/js?id=G-MCDLS7NHBD'); document.body.append(el); window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'anonymize_ip': true}); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'link_attribution': true});

}

Advertisement

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

Advertisement

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() function() []).push(arguments);; ); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', googleConsentMode: { default: [ { analytics_storage: 'denied', ad_storage: 'denied', ad_user_data: 'denied', ad_personalization: 'denied', wait_for_update: 500, }, { region: ['US'], analytics_storage: 'granted', ad_storage: 'granted', ad_user_data: 'granted', ad_personalization: 'granted', wait_for_update: 500, } ] } }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *