Connect with us

Entreprises

L’arme des BRICS contre la domination du greenback ?

Published

on

Spread the love


18h00 ▪
4
min de lecture ▪ par
Luc Jose A.

Advertisement

On savait que les BRICS envisageaient, pour mettre fin à l’hégémonie du greenback, de mettre en place une monnaie commune avec possiblement une choice numérique en crypto. Il semble qu’aux dernières, la crypto en query serait le bitcoin (BTC). Mais la crypto phare peut-elle vraiment constituer un moyen pertinent de dédollarisation ?

Le bitcoin, l'arme des BRICS contre l'hégémonie du dollar ?

Les BRICS prospectent le bitcoin (BTC) comme moyen de dédollarisation

Selon une data divulguée ce mardi 30 janvier, les nations regroupées au sein des BRICS exploreraient le potentiel monétaire des cryptos. Leur consideration se porterait particulièrement sur le bitcoin (BTC). Elles semblent voir dans cette crypto, le moyen d’anéantir du greenback.

Ce développement intervient dans un contexte particulier : celui de l’approbation du premier ETF Bitcoin Spot par la SEC. Ce feu vert historique aurait alimenté les discussions au sein des BRICS sur les purposes pratiques des cryptos dans les transactions quotidiennes.

Advertisement

Cette évolution est conforme à l’objectif de longue date des BRICS qui est de réformer les establishments financières internationales. La imaginative and prescient, in nice, étant de réduire la dépendance à l’égard des constructions dirigées par l’Occident.

Fondamentalement, cette perspective ferait l’affaire de plusieurs membres des BRICS. On pense notamment à la Russie, mais aussi à l’Iran, nouvelle adhérant à l’alliance, qui subissent les sanctions occidentales, pour des raisons diverses. La query qui se pose est de savoir si le bitcoin (BTC) peut vraiment servir le projet de dédollarisation des BRICS.

Advertisement
Le bitcoin pourrait-il être la clé de la dédollarisation pour les BRICS ?

Le bitcoin (BTC) mérite-t-il l’consideration des BRICS ?

Ce n’est pas une query facile que de dire si le bitcoin (BTC) peut contribuer à la remise en trigger de la suprématie du greenback américain. Cependant, la query a le mérite qu’on s’y penche une seconde.

Il faut savoir que des tentatives monétaires précédentes telles que l’euro ont échoué. Dans ce contexte, l’adoption généralisée du bitcoin (BTC) et sa nature décentralisée peuvent représenter une opportunité distinctive pour les BRICS.

Advertisement

Pour le moins, une certaine drive est presque unanimement reconnue à la crypto phare. À savoir sa capacité à fonctionner en dehors des systèmes bancaires et financiers traditionnellement établis. Sans oublier son acceptation par un nombre de plus en plus croissant d’investisseurs.

Nombre d’analystes pensent qu’en adoptant une monnaie numérique comme le bitcoin (BTC), les nations des BRICS peuvent affirmer une plus grande souveraineté financière. D’autant plus qu’elles pourraient ainsi contourner les limites du système financier dominé par les États-Unis. Ce, en exploitant la transparence, la sécurité et l’efficacité de la blockchain. Cette dernière se proposant d’ailleurs comme une choice intéressante pour réduire les coûts de transaction et promouvoir l’inclusion financière au sein de l’alliance.

Advertisement

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Learn to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des factors et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Luc Jose A. avatar

Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d’une certification guide blockchain délivrée par Alyra, j’ai rejoint l’aventure Cointribune en 2019.
Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l’économie, j’ai pris l’engagement de sensibiliser et d’informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu’elle offre. Je m’efforce chaque jour de fournir une analyse goal de l’actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières improvements technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Advertisement

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

function launch_google_analytics() { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', '//www.googletagmanager.com/gtag/js?id=G-MCDLS7NHBD'); document.body.append(el); window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'anonymize_ip': true}); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'link_attribution': true}); gtag('consent', 'default', { 'ad_storage': 'denied', 'analytics_storage': 'granted' });

}

Advertisement

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

Advertisement

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() ); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.