Connect with us

Entreprises

La FIN du Bitcoin aux États-Unis ? Le Sénat passe à l’action !

Published

on

Spread the love


6h00 ▪
3
min de lecture ▪ par
Eddy S.

Advertisement

L’avenir du Bitcoin et des cryptomonnaies aux États-Unis pourrait être menacé par une décision réglementaire controversée. Des sénateurs influents ont exprimé leur vive inquiétude concernant une nouvelle interprétation des lois par le ministère de la Justice. Celle-ci risquerait de criminaliser le développement de logiciels Bitcoin non-custodial, menaçant ainsi l’innovation dans ce domaine florissant.

Bitcoin DOJ Sénat Crypto

La croisade du DOJ contre la confidentialité bitcoin

Le différend trouve son origine dans l’interprétation radicale du DOJ des lois sur les entreprises de services monétaires (MSB). En effet, le ministère considère désormais que les développeurs de portefeuilles Bitcoin non-custodial opèrent illégalement des MSB non enregistrées. Cette position remet en cause les principes fondamentaux de la décentralisation et de l’auto-garde des cryptomonnaies. L’affaire Samourai Wallet, où le DOJ a arrêté les fondateurs pour blanchiment d’argent, illustre parfaitement cette nouvelle ligne de conduite.

Pour de nombreux défenseurs du Bitcoin, cette offensive juridique constitue une attaque frontale contre la confidentialité et la liberté financière promises par la crypto. Certains craignent que le DOJ ne cherche à étouffer l’innovation dans ce domaine en criminalisant des outils essentiels au respect de la vie privée des utilisateurs.

Advertisement

Le soulèvement du Sénat !

Face à cette menace, des voix influentes du Sénat américain se sont élevées pour condamner fermement l’approche du DOJ. Dans une lettre cinglante adressée au procureur général Merrick Garland, les sénateurs Cynthia Lummis et Ron Wyden ont dénoncé « l’interprétation sans précédent » du ministère.

Selon eux, cette position contredit clairement les directives du Département du Trésor et l’intention du Congrès. En élargissant considérablement la définition d’une MSB, le DOJ menacerait de « criminaliser les Américains offrant des services et logiciels Bitcoin non-dépositaires ».

Advertisement

Pour les sénateurs, une telle décision aurait des conséquences dévastatrices. Elle étoufferait l’innovation dans le domaine des technologies financières décentralisées et ébranlerait la confiance du public dans la primauté du droit aux États-Unis. Un avertissement de poids qui pourrait présager d’un bras de fer juridique entre le gouvernement et l’industrie du Bitcoin.

Cette polémique met en lumière les tensions croissantes entre les régulateurs américains et l’écosystème Bitcoin prospère. Bien que la protection des consommateurs soit une priorité légitime, une approche trop stricte risque d’étouffer l’innovation et de pousser les développeurs à délocaliser leurs activités.

Advertisement

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Read to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Cliquez ici pour rejoindre ‘Read to Earn’ et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !

Eddy S. avatar

Eddy S.

Le monde évolue et l’adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l’optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Advertisement

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

function launch_google_analytics() { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', '//www.googletagmanager.com/gtag/js?id=G-MCDLS7NHBD'); document.body.append(el); window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'anonymize_ip': true}); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'link_attribution': true});

}

Advertisement

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

Advertisement

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() {

Advertisement

var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://www.clarity.ms/tag/' + 'j0pngcg8ry'); document.body.append(el); window.clarity = window.clarity || function() {(window.clarity.q = window.clarity.q || []).push(arguments);}; }); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', googleConsentMode: { default: [ { analytics_storage: 'denied', ad_storage: 'denied', ad_user_data: 'denied', ad_personalization: 'denied', wait_for_update: 500, }, { region: ['US'], analytics_storage: 'granted', ad_storage: 'granted', ad_user_data: 'granted', ad_personalization: 'granted', wait_for_update: 500, } ] } }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *