Connect with us

Entreprises

La dédollarisation menace trois secteurs de l’économie US

Published

on


18h00 ▪
4
min de lecture ▪ par
Luc Jose A.

Advertisement

Le plan des BRICS de sortir de la dépendance au greenback américain affectera considérablement les États-Unis. Un effet qui, selon les analystes, touchera trois secteurs vitaux de l’économie américaine, notamment les banques et funds, la technologie et le commerce. Ceci, c’est sans compter avec les conséquences qu’aurait une crise de la dette.

BRICS : Le plan de dédollarisation menace trois secteurs US

Un plan des BRICS qui nuira à l’économie américaine

Les États-Unis n’ont littéralement aucun intérêt à ce que le plan de dédollarisation des BRICS aboutisse. Automotive si cette ambition se concrétise, l’économie américaine en pâtirait très lourdement, notamment dans trois secteurs stratégiques.

D’abord, le secteur bancaire et financier. Les analystes estiment qu’une baisse de la demande de {dollars} américains dans les transactions internationales, comme souhaité par les BRICS, entraînerait un ralentissement des marchés des adjustments.

Advertisement

Or, les banques et les establishments financières qui dépendent fortement des activités de change en seraient affectées. Ce qui pourrait causer une hyperinflation aux États-Unis du fait du rapatriement du billet vert rejeté par les BRICS et leurs alliés.

Deuxièmement, cet abandon du greenback exacerberait les difficultés du secteur technologique du fait de l’inflation qu’elle déclencherait. Cette perspective compromettrait la compétitivité des firmes américaines qui feraient alors face à des coûts élevés pour maintenir leurs activités.

Advertisement

Troisièmement, les biens de consommation courante dans le secteur du commerce de détail connaîtront probablement des hausses de prix importantes aux États-Unis. Une conséquence directe de l’augmentation de l’inflation liée à la dévaluation de la devise américaine. La crise de la dette pourrait aggraver la scenario.

Le plan de dédollarisation des BRICS pourrait ébranler les fondations de l’économie américaine, affectant banques, technologie et commerce

Découvre notre publication gratuite
Ce lien utilise un programme d’affiliation

Advertisement

La menace d’une crise de la dette sur l’économie américaine

Au-delà de la dédollarisation, la crise de la dette américaine semble représenter à elle seule une menace très importante sur l’économie américaine. La scenario est telle que Larry Fink, le PDG de BlackRock a récemment tiré la sonnette d’alarme.

Pour lui, la crise de la dette américaine qui se profile à l’horizon pourrait signer la fin du greenback américain. Pour rappel, la dette des États-Unis s’évalue à 34 000 milliards de {dollars}. De quoi susciter des inquiétudes d’autant plus que le statut du greenback en tant que monnaie de réserve mondiale est remis en query.

Advertisement

Larry Fink a souligné qu’une Amérique très endettée aurait du mal à lutter contre l’inflation, ce qui aggraverait le fardeau déjà insoutenable de la dette. Dans ce contexte, les banques centrales diversifient leurs avoirs en s’éloignant du greenback en prévision d’un effondrement potentiel.

Les préoccupations du patron de BlackRock sont d’ailleurs reprises par d’autres dirigeants financiers. Notamment Jamie Dimon, le PDG de JP Morgan, qui a qualifié la query de la dette de « crise la plus prévisible de l’histoire ».

Advertisement

Avec une dette atteignant des niveaux sans précédent, les États-Unis risquent d’être confrontés à une disaster dans les années à venir. Il y a donc pour eux un enjeu very important à tenter de bloquer le projet de sortie des BRICS du greenback qui, il faut le dire, a le vent en poupe.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Learn to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des factors et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Advertisement

Luc Jose A. avatar

Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d’une certification advisor blockchain délivrée par Alyra, j’ai rejoint l’aventure Cointribune en 2019.
Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l’économie, j’ai pris l’engagement de sensibiliser et d’informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu’elle offre. Je m’efforce chaque jour de fournir une analyse goal de l’actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières improvements technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Advertisement

}

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

Advertisement

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

Advertisement

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() function() ; ); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', googleConsentMode: { default: [ { analytics_storage: 'denied', ad_storage: 'denied', ad_user_data: 'denied', ad_personalization: 'denied', wait_for_update: 500, }, { region: ['US'], analytics_storage: 'granted', ad_storage: 'granted', ad_user_data: 'granted', ad_personalization: 'granted', wait_for_update: 500, } ] } }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *