Connect with us

Finances

La Bourse de Paris, rassurée par la BCE, gagne 2,03%

Published

on

Spread the love

La Bourse de Paris est parvenue à rebondir jeudi après sa séance calamiteuse la veille, les investisseurs ayant apprécié la confiance affichée par la Banque centrale européenne et se tournant notamment vers le luxe.

L’indice vedette CAC 40 a regagné 140,01 points à 7.025,72 points. La veille, il avait connu sa pire séance depuis un an, avec une baisse de 3,58%.

Advertisement

Le bilan de la semaine reste encore largement négatif, avec un recul de 2,70% du CAC 40.

L’attention était encore tournée vers les banques après les déboires de Credit Suisse mercredi. Le secteur a limité la casse à Paris, tout en restant en retrait des autres valeurs.

Advertisement

Credit Suisse s’est redressé jeudi aidé par la banque centrale suisse — qui a insisté sur le fait qu’il n’y avait aucun risque de contagion entre les difficultés de certaines banques aux États-Unis et le marché financier suisse– et par l’hypothèse de son rachat.

Principal acteur du jour, la Banque centrale européenne ne s’est pas laissée effaroucher par le risque d’une nouvelle crise bancaire et a tranché en faveur d’un nouveau relèvement des taux d’un demi-point de pourcentage afin de combattre l’inflation, jugeant que les banques de la zone euro étaient solides et “résilientes”.

Advertisement

Les gardiens de l’euro sont toutefois prudents sur la suite du resserrement monétaire, anticipant une inflation moins forte pour 2023 et 2024 par rapport à leur vision de décembre.

L’absence d’engagement sur la trajectoire des taux est “une décision sensée, compte tenu de l’incertitude immense et de la situation du secteur bancaire”, selon Craig Erlam, analyste d’Oanda.

Advertisement

Sur le marché obligataire, les taux n’ont que légèrement remonté après leur forte baisse depuis une semaine. Le taux d’intérêt pour l’emprunt français à 10 ans a terminé à 2,82%, alors qu’il était bien au-dessus de 3% au début du mois.

Le luxe porte le CAC

Advertisement

Le luxe, secteur à la valorisation forte et que les investisseurs préfèrent quand les taux sont bas, a bondi en fin de séance.

Hermès a pris 4,69% à 1.765,00 euros, progressant même sur la semaine tandis que LVMH a gagné 3,49% à 801,70 euros et Kering 2,52% à 552,90 euros. Dans les cosmétiques, L’Oréal a gagné 3,38% à 383,70 euros.

Advertisement

Cet effet bénéficiait aussi aux valeurs de la technologie: Dassault Systèmes a bondi de 4,20% à 38,09 euros et Capgemini de 2,47% à 169,89 euros.

Un peu mieux pour les banques

Advertisement

Le secteur bancaire s’est un peu rattrapé après les lourdes pertes de la veille, mais a fini en ordre dispersé. BNP Paribas a repris 1,31% à 52,71 euros, Crédit Agricole 0,02% à 10,22 euros, mais Société Générale a perdu 1,21% à 21,24 euros.

Source link

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.