Connect with us

Entreprises

Dubaï submergée, Hong Kong s’en frotte les mains

Published

on

Spread the love


20h30 ▪
4
min de lecture ▪ par
Mikaia A.

Advertisement

Dubaï, la ville des Emirats arabes unis, est à nouveau confrontée à une inondation dévastatrice. Et tandis que les eaux montent, le bitcoin, quant à lui, flirte avec les 60 000 dollars. Cette situation critique pourrait-elle être l’occasion pour Hong Kong de s’affirmer comme un leader dans le domaine des cryptomonnaies ? Mais la tâche ne sera pas facile, avec Dubaï et Singapour en adversaires coriaces.

Ville de Dubaï inondée, logo de bitcoin et vaporetto avec drapeau de Hong Kong

Tempête sur Dubaï, Tempête sur le Bitcoin

Les quelques centaines d’entreprises crypto installées à Dubaï font face à des difficultés alors que de fortes pluies et des inondations ravagent la région. Le Petit Journal prévoit des temps orageux et grêleux jusqu’à mercredi, laissant les habitants dans une situation désespérée.

En même temps, le bitcoin, telle une montagne russe, navigue entre les hauts et les bas. Après une montée fulgurante suite à l’approbation des ETF Bitcoin Spot par Hong Kong, frôlant les 66 800 dollars, la reine des cryptomonnaies dégringole. À l’heure actuelle, elle se négocie à 62 788 dollars, affichant une baisse de 2,8 % en 24 heures et de 8,3 % en une semaine. Son plus bas niveau pour la journée du 16 avril s’établit à 61 714 dollars.

Advertisement

Parallèlement, un vent glacial souffle sur les marchés. Crypto News rapporte un effondrement généralisé, laissant derrière lui une capitalisation boursière de 2,38 billions de dollars, en chute libre. Un élan financier de 79 milliards de dollars s’est évaporé, réduisant le marketcap à 2 243 milliards de dollars.

Les analystes scrutent les raisons de cette dégringolade. Ils pointent du doigt la frénésie des rachats, les investisseurs détalant à la moindre opportunité de profit dans un marché déjà volatile.

Advertisement

Hong Kong : Sur la voie rapide des cryptos

Hong Kong s’engage dans la bataille pour devenir un leader régional des cryptomonnaies. Déterminée à transcender les troubles politiques et le ralentissement économique chinois, la ville cherche à s’imposer face à des concurrents de taille, tels que Dubaï et Singapour. C’est dans ce contexte que les régulateurs ouvrent les portes des marchés de cryptoactifs à la demande institutionnelle.

Cette initiative survient après l’approbation des ETF américains indexés sur le prix au comptant du Bitcoin il y a trois mois. Le marché des contrats à terme sur le Bitcoin a enregistré une brève chute de près de 7 % avant un retournement de situation suite à l’annonce de Hong Kong. En décembre, la SFC avait déjà annoncé sa volonté de permettre aux investisseurs particuliers d’accéder à des fonds investis à 100 % dans certains cryptoactifs.

Advertisement

Découvre notre newsletter gratuite
Ce lien utilise un programme d’affiliation

Lundi dernier, plusieurs sociétés de gestion ont obtenu un feu vert conditionnel du gendarme de la Bourse de Hong Kong pour les premiers ETF répliquant des cryptomonnaies. Cette décision marque l’entrée officielle de Hong Kong dans la course effrénée pour devenir un hub mondial des cryptomonnaies.

Advertisement

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Read to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Mikaia A. avatar

Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Advertisement

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

function launch_google_analytics() { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', '//www.googletagmanager.com/gtag/js?id=G-MCDLS7NHBD'); document.body.append(el); window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'anonymize_ip': true}); gtag('config', 'G-MCDLS7NHBD', {'link_attribution': true});

}

Advertisement

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

Advertisement

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() {

Advertisement

var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://www.clarity.ms/tag/' + 'j0pngcg8ry'); document.body.append(el); window.clarity = window.clarity || function() {(window.clarity.q = window.clarity.q || []).push(arguments);}; }); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', googleConsentMode: { default: [ { analytics_storage: 'denied', ad_storage: 'denied', ad_user_data: 'denied', ad_personalization: 'denied', wait_for_update: 500, }, { region: ['US'], analytics_storage: 'granted', ad_storage: 'granted', ad_user_data: 'granted', ad_personalization: 'granted', wait_for_update: 500, } ] } }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *