Connect with us

Entreprises

Crypto : Ethereum et ses frais au plus bas:

Published

on

Spread the love


10h09 ▪
4
min de lecture ▪ par
Evans S.

Advertisement

La sphère crypto est en perpétuelle ébullition. Mais quand Ethereum, le géant après Bitcoin, affiche des frais de gaz à des niveaux historiquement bas, l’horizon financier pourrait bien révéler des surprises. Alors, cette situation est-elle l’aube d’un renouveau pour les altcoins? Plongeons dans cet océan de possibilités.

Crypto Ethereum gas

Un répit bienvenu pour les utilisateurs crypto

Les frais de gaz sur le réseau Ethereum, mesurés en gwei, ont chuté à 6.43, frôlant le record des trois dernières années.

Cette baisse, bien que légère, est un soulagement pour les développeurs et les investisseurs crypto habitués à des coûts plus élevés. 

Advertisement

Par le passé, ces frais avaient tendance à flamber lors de pics d’activité sur le réseau, rendant les transactions coûteuses et parfois prohibitives.

Ce répit actuel pourrait non seulement encourager les transactions plus fréquentes mais aussi attirer de nouveaux utilisateurs soucieux de la gestion de leurs coûts.

Advertisement

Selon la plateforme d’analyse Santiment, cette diminution des frais pourrait préfigurer une augmentation de l’activité sur Ethereum. Lorsque les frais diminuent, cela peut indiquer un creux de marché, souvent suivi d’une reprise vigoureuse.

Les investisseurs, les spéculateurs et les enthousiastes pourraient voir ici une opportunité d’acheter à bas prix avant une potentielle flambée. 

Advertisement

De plus, cette tendance coïncide avec des gains significatifs pour des altcoins spécifiques, signalant peut-être le début d’une saison d’altcoins, où des crypto-monnaies moins connues pourraient voir leur valeur s’envoler.

Contexte

La baisse des frais de gaz s’inscrit dans un contexte plus large de volatilité du marché crypto. Après « The Merge« , l’adoption du modèle de consensus proof of stake par Ethereum, le réseau a connu des phases d’inflation et de déflation de l’offre d’Ether, reflétant des ajustements complexes au sein de l’écosystème.

Advertisement

Ce climat, combiné à l’intérêt croissant pour les couches-2 comme Optimism et Arbitrum, pourrait remodeler les dynamiques de marché. Les analystes, toujours à l’affût, pourraient interpréter ces signaux mixtes comme les prémices d’un renversement majeur ou simplement comme une stabilisation du marché après une période d’agitation.

En conclusion, bien que le paysage crypto actuel soit complexe et parfois déroutant, les frais de gaz bas sur Ethereum offrent un moment de respiration qui pourrait être le prélude à une explosion de l’activité et des valeurs des altcoins.

Advertisement

Est-ce le calme avant la tempête ou une simple accalmie dans la tourmente financière crypto ? Seul l’avenir le dira, mais une chose est sûre : les acteurs du marché resteront en alerte, prêts à naviguer dans les vagues de ce monde fascinant et imprévisible. Que les investisseurs gardent les yeux ouverts, car dans l’univers crypto, les occasions se cachent souvent là où on les attend le moins.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme ‘Read to Earn’ ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.

Advertisement

Evans S. avatar

Evans S.

Fasciné par le bitcoin depuis 2017, Evariste n’a cessé de se documenter sur le sujet. Si son premier intérêt s’est porté sur le trading, il essaie désormais activement d’appréhender toutes les avancées centrées sur les cryptomonnaies. En tant que rédacteur, il aspire à fournir en permanence un travail de haute qualité qui reflète l’état du secteur dans son ensemble.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Advertisement

}

function launch_linkedin_pixel() { _linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_partner_id = '3766114'; window._linkedin_data_partner_ids = window._linkedin_data_partner_ids || []; window._linkedin_data_partner_ids.push(_linkedin_partner_id); (function(l) { if (!l){window.lintrk = function(a,b){window.lintrk.q.push([a,b])}; window.lintrk.q=[]} var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; var b = document.createElement('script'); b.type="text/javascript";b.async = true; b.src="https://snap.licdn.com/li.lms-analytics/insight.min.js"; s.parentNode.insertBefore(b, s);})(window.lintrk); }

Advertisement

function launch_microsoft_clarity() { if (typeof window.clarity !== 'undefined') { window.clarity("consent"); } }

function launch_loyalty_program_1world() { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.allow !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.allow(); } }

Advertisement

(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l="+l:"';j.async=true;j.src="https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id="+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);}) (window,document,'script','dataLayer','GTM-KCC4DFK'); document.addEventListener('DOMContentLoaded', function() {

var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://www.clarity.ms/tag/' + 'j0pngcg8ry'); document.body.append(el); window.clarity = window.clarity || function() {(window.clarity.q = window.clarity.q || []).push(arguments);}; }); void 0 === window._axcb && (window._axcb = []); window._axcb.push((axeptio) => { axeptio.on("cookies:complete", (choices) => { if (choices.google_analytics) { launch_google_analytics(); } if (choices.facebook_pixel) { launch_facebook_pixel(); } if (choices.Linkedin) { launch_linkedin_pixel(); } if (choices.clarity) { launch_microsoft_clarity(); } if (choices.loyalty_program) { launch_loyalty_program_1world(); } else { if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } } }); }); window.axeptioSettings = { clientId: '60df16cf7559213aac28972d', cookiesVersion: 'FR', googleConsentMode: { default: [ { analytics_storage: 'denied', ad_storage: 'denied', ad_user_data: 'denied', ad_personalization: 'denied', wait_for_update: 500, }, { region: ['US'], analytics_storage: 'granted', ad_storage: 'granted', ad_user_data: 'granted', ad_personalization: 'granted', wait_for_update: 500, } ] } }; document.addEventListener('DOMContentLoaded', () => { var el = document.createElement('script'); el.setAttribute('type', 'text/javascript'); el.setAttribute('async', true); el.setAttribute('src', 'https://loyalty-wleu.1worldonline.com/points-balance-widget.js'); document.body.append(el); if (typeof window.OWOStorageSolutionManager !== 'undefined' && typeof window.OWOStorageSolutionManager.disable !== 'undefined') { window.OWOStorageSolutionManager.disable(); } const urlParams = new URLSearchParams(window.location.search); if (urlParams.has('logged-out') && urlParams.get('logged-out') === '1') { const checkFunctionExist = setInterval(() => { if (typeof window.logout1WO === 'function') { setTimeout(window.logout1WO, 500); clearInterval(checkFunctionExist); } }, 100); } });

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *